L'Abri
Advertisement
L'Abri
3 658
pages

 
Gametitle-FO76.pngTitrejeu-FO76 SD.png
Gametitle-FO76.pngTitrejeu-FO76 SD.png
Les Orwell étaient dans une situation financière désespérée avant que les bombes ne tombent. Ironiquement, cet abri hors de prix ne les a finalement pas sauvés.Écran de chargement de Fallout 76

Les Vergers d'Orwell sont un lieu de la région de la Forêt des Appalaches.

Présentation

Situé sur les collines surplombant Charleston, les Vergers d'Orwell étaient autrefois une ferme prospère, qui connut des temps difficiles durant des années en faisant rarement, voire jamais, des bénéfices. En octobre 2077, les vergers subirent une invasion de mites, affectant la récolte et plongeant la ferme dans le rouge. Les pièges à huile que les propriétaires tentèrent d'utiliser furent inefficaces, mais sans suffisamment d'argent pour l'insecticide, la récolte fut gravement menacée, avec une récolte prévue de moins d'une centaine de boisseaux. Les prêts indispensables que Ian Orwell et Cheryl Bennett-Orwell tentèrent d'obtenir furent refusés par les banques.[1].

Bien qu'un miracle apparent se soit produit peu de temps avant la Grande Guerre, les Orwell tirant un ticket gagnant dans la loterie Lucky Hits!, à hauteur de 300 000 $, cela aurait été un pansement sur un problème beaucoup plus profond.[2] Les mites n'étaient qu'une partie du problème. À l'insu de Cheryl, Ian utilisa la ferme comme garantie pour construire un onéreux abri anti-atomique sous leur résidence. Il n'épargna aucune dépense sur l'aménagement des équipements, créant un vaste abri anti-bombes avec un spa intérieur, un parcours de mini-golf, une salle de sport et des intérieurs destinés à reproduire autant que possible la vie extérieure. Cela s'est fait au détriment de la protection contre les radiations et de la qualité des infrastructures. L'abri fonctionna bien les premiers mois, ce qui donna à Ian et Cheryl le temps de tenter d'avoir un bébé (quelque chose qu'ils retardaient pendant des années en raison de leur investissement dans les vergers).[3]

Cependant, en mars 2078, les priorités malavisées d'Ian ont commencé à porter leurs fruits : les radiations s'infiltraient dans l'abri, le générateur de fusion tombant en panne au-delà de toute réparation et le chauffage sur le point de tomber en panne. En comparaison, la perte de la pompe de la piscine et du projecteur représentaient de légers inconvénients. Les Orwell décidèrent de tenir quelques mois de plus, avec suffisamment de fournitures pour durer jusqu'en novembre et une réserve de livres pour les occuper. Cela s'avéra être un piètre choix, car Ian absorbait des rads, succombant progressivement à la goulification. À l'automne, il eut du mal à suivre le cours du temps, en plus de problèmes de calvitie et de perte de poids rapide. Il devint obsédé par la sécurité de Cheryl, refusant catégoriquement de chercher de l'aide extérieure, ce qui aurait été équivalent à admettre que son plan d'abri avait échoué.[4]

En définitive, l'état mental d'Ian dégénéra au point où il conclut que Cheryl n'appréciait pas son sacrifice - et qu'il l'empêcherait de partir par tous les moyens nécessaires. En fin de compte, il est devenu l'une des nombreuses goules sauvages infestant les Appalaches, piégé dans l'abri qui était censé le sauver, lui et sa famille.[5]

Il s'échappe finalement en 2103, et les Vergers d'Orwell sont devenus un nid pour une horde de goules sauvages. Le nid est plutôt gênant et attaque les caravanes et autres voyageurs qui approchent des autoroutes près des vergers. Les habitants, tels que les Putnams de l'équipement de ferme de Lewis & Sons, adressent une pétition au premier corps expéditionnaire de la Confrérie fraîchement arrivé pour aider à atténuer le problème. La Confrérie envoie un futur initié pour éradiquer les goules, avec ou sans l'aide de Colin ou Marty Putnam.[6]

Agencement

Les Vergers d'Orwell est une ferme qui était autrefois infestée de Mister Farmhands défectueux qui attaquaient à vue. Cependant, au moment de Steel Dawn, les Mister Farmhands sont devenus passifs. L'emplacement contient une ferme de deux étages, un garage inaccessible et deux granges.

Des barils radioactifs sont empilés à l'extérieur de la plus petite grange, contre l'un de ses murs. Un établi d'armure est placé une extrémité du bâtiment et la note Coups de chance ! Historique de loterie se trouve dans un baril de pétrole, parmi d'autres déchets. La grange la plus grande contient un atelier de bricoleur et un établi d'armes. À son niveau supérieur, on peut également trouver un sac de voyage et une boîte de munitions.

Le rez-de-chaussée de la maison de ferme contient plusieurs chaises, une table basse empilée sur un canapé et un coffre-fort verrouillé (Serrurier 0). L'étage supérieur contient un cadre de lit cassé, un casier et un coffre-fort mural verrouillé (Serrurier 0). Ici, sur une commode, est posé le journal de Cheryl.

Le sous-sol de la maison de ferme comporte une porte vers abri anti-atomique, uniquement accessible durant la quête Test de terrain.

Butin principal

  • Journal de Cheryl - Note, au premier étage de la maison principale, sur une armoire.
  • Coups de chance ! Historique de loterie - Holobande, dans l'entrepôt entouré de barils radioactifs, sur un baril de compost bleu.

Apparition

Les Vergers d'Orwell apparaissent uniquement dans Fallout 76.

Galerie

Références

  1. Journal de Cheryl
  2. Coups de chance ! Historique de loterie
  3. Entrées de terminal des Vergers d'Orwell
  4. Entrées de terminal des Vergers d'Orwell
  5. Entrées de terminal des Vergers d'Orwell
  6. Événements de Test de terrain
Advertisement