Sturges est un bricoleur de Quincy voyageant avec le groupe de Preston Garvey dans le Commonwealth en 2287.

Histoire

Synthétique échappé de L'Institut, Sturges est un bricoleur talentueux, capable de réparer tout ce qui passe entre ses mains. Il démontre également une connaissance étendue du monde d'avant-guerre. Sturges était un bricoleur de longue-date à Quincy bien avant que la ville ne tombe aux mains des Artilleurs, ayant réparé plusieurs châssis d'armures assistés au garage des Atom Cats. Après l'arrivée des Miliciens. Après l'assaut de Quincy par les Artilleurs et la perte de la ville par les Miliciens, il commença à bourlinguer avec le groupe de Garvey afin de trouver un endroit stable où s'installer.

Interactions avec le joueur

Aperçu des interactions

Perk nociception regulator color.png
Ce personnage est essentiel. Les personnages essentiels ne peuvent être tués.
10 Rescue from Paradise.png
Ce personnage est impliqué dans des quêtes.

Quêtes

  • Sanctuary : Sturges demande à l'Unique Survivant de construire diverses ressources afin de faire pleinement fonctionner une colonie.
  • Au niveau moléculaire : Si l'Unique Survivant décide de construire l'intercepteur de relai avec l'aide des Miliciens, Sturges expliquera la marche à suivre pour le construire et s'occupera de téléporter l'Unique Survivant.
  • Infiltration: Sturges demande à l'Unique Survivant de télécharger des banques de données de L'Institut sur une Holobande spéciale afin de retélécharger leurs informations. Cette quête n'est donnée uniquement que si les Miliciens sont choisis afin de construire le téléporteur.
  • Le choix du nucléaire: Sturges accompagne l'Unique Survivant, Preston et les Miliciens durant l'attaque de l'Institut.

Notes

  • Sturges peut être vu en train d'encourager Jun Long et lui dire qu'il ira mieux à propos de sa dépression.
  • Sturges donnera un mousquet laser automatique après avoir fini la ligne de quêtes principales des Miliciens.
  • Le terminal de Sturges peut-être trouvé dans les ruines de Quincy.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.