FANDOM


 
Gametitle-FO4
Gametitle-FO4

Hors du temps est une quête principale de Fallout 4.

Procédure rapide Modifier

Quête principale : Hors du Temps
Sortir de l'Abri 111.
Rentrer à la maison.
Parler à Codsworth.
Chercher dans le quartier avec Codsworth.
Tuer les insectes.
Enquêter à Concord.
Récompense: 200+ PX
Leads to: L'Appel de la Liberté

Procédure détaillée Modifier

S'échapper de l'Abri 111 Modifier

Après avoir retrouvé ses esprits, l'Unique Survivant peut ouvrir la porte de la capsule de cryogénisation de son époux/épouse (Nate/Nora) en libérant le panneau de commande à la droite de la capsule. Interagir avec le corps inanimé de Nate/Nora permet de récupérer son Alliance et entendre le personnage du joueur promettre de découvrir qui a fait ça et qui a enlevé Shaun.

Je découvrirai qui a fait ça, et je découvrirai qui a enlevé Shaun, je te le promet.

— Nate/Nora

Aucune autre capsule ne peut être ouverte, et interagir avec les panneaux de commande révèle que toutes les autres personnes sont mortes. Un Terminal de surveillance de l'abri 111 proche de l'entrée de la pièce révèle que la cause de leur mort était le résultat d'une "asphyxie liée à une défaillance du système de survie."[1] Il apparaît également que l'Unique Survivant a été libéré à cause de l'activation de la commande à distance.[2]

La porte sur la gauche du couloir mène à une autre salle remplie de capsules de cryogénisation dont les occupants sont décédés, ainsi qu'un autre terminal révélant qu'ils ont certainement subi le même sort que les occupants de la salle précédente. Le couloir mène à une autre porte qui dysfonctionne[3] et ne s'ouvrira pas; traverser la porte de droite. Suivre le corridor et tourner à gauche, pour trouver une pièce avec une vitre et un cafard géant de l'autre côté de celle-ci. À l'approche, le cafard s'enfuira. Il est possible d'attraper la Matraque sur la caisse directement en-dessous de la fenêtre, elle sera très vite utile (il y en a une autre quelques pièces plus loin, au cas ou celle-ci était manquée). Avant de traverser la porte, faire un détour par la droite afin de trouver un stimpak et un Terminal de sécurité. Ce dernier détaille le but de l'Abri 111 et les protocoles en vigueur concernant le personnel, et les entrées de journal de sécurité révèlent également un contingent grandissant avec le superviseur qui aboutit à une confrontation.[3][4]

En passant par la porte et descendant le couloir, près du bazar de l'entrée du couloir, le Survivant Unique croisera un Radcafard hostile. Tuez-le et dirigez-vous vers la pièce principale. Vous y trouverez un Terminal de loisirs duquel peut être éjecté (avec la touche R) l'holobande Menace Rouge. La porte à gauche mène à la salle des générateurs de l'abri, dans laquelle se trouvent trois Radcafards supplémentaires. Tuez-les et traversez la porte opposée, qui mènera à un escalier, deux Radcafards et finalement le bureau du Superviseur.

Sur le bureau se trouvent trois stimpaks, une paire de lunettes et un pistolet 10 mm avec quelques munitions. La porte ouverte de sécurité donne sur un coin où se trouvent quelques munitions 10 mm supplémentaires, un autre 10mm - Pistolet ainsi que l'arme unique Cryolateur dans un présentoir en verre (le Coffre du Cryolateur) verrouillé de niveau Maître. Le Terminal du superviseur, en plus de dévoiler son rôle dans les faits, possède également la commande de déverrouillage du tunnel d'évacuation. Ouvrir la porte et accéder au tunnel. Ledit tunnel est envahi par six Radcafards et enclenche un tutoriel pour utiliser le SVAV. Après les avoir tués et passé la porte, le joueur rencontrera encore deux de ces créatures. Une fois tués, accéder aux Commandes de la porte de l'abri par la porte coulissante et prendre le Pip-Boy 3000 Mark IV sur le squelette d'un scientifique. La chambre de la porte contient encore des munitions 10mm posées sur un carton ainsi qu'une Combinaison de l'abri 111 - Neuve (la deuxième des deux combinaisons que le joueur pourra acquérir en chemin). Activer les Commandes de la porte, et passer par l'ouverture afin d'accéder à la salle de sortie, pour enfin parvenir à l'ascenseur. À l'intérieur de celui-ci, le joueur se verra offrir une dernière chance de pouvoir changer le nom du Survivant, son apparence et ses Attributs S.P.E.C.I.A.L. avant d'accéder aux Terres désolées du Commonwealth.

Une Sanctuary en ruines Modifier

À son retour à la surface, l'Unique Survivant laisse échapper un halètement une fois l'ascenseur atteignant la surface du sol. Devant vous se trouvent les ruines de Sanctuary, que vous pouvez atteindre soit en retraçant le chemin effectué lors de l'accès à l'abri 111, soit en descendant la petite pente rocheuse devant vous. Codsworth se trouve à côté de l'ancienne maison du personnage du joueur. Lui faire la conversation permet de mieux comprendre ce qui est arrivé au monde et depuis quand les bombes sont tombées. Il assène que 210 ans sont passés depuis la Grande Guerre. Il y a également une option facile de Persuasion lors du dialogue avec Codsworth, permettant au joueur d'obtenir l'holobande Salut, trésor !.

Explorez le quartier en suivant Codsworth qui recherche des signes de vie grâce à ses scanners. Cela conduira à des combats contre des Mouches bouffies et des radcafards. Une fois les deux combats terminés, Codsworth suggérera à l'Unique Survivant de chercher Shaun vers Concord, une ville proche.

Note : Avant de partir pour Concord, n'oubliez pas le livre Tu es S.P.E.C.I.A.L. ! situé en dessous de la table près du berceau de votre enfant, dans votre ancienne maison.

La route pour Concord part du sud de Sanctuary Hills en traversant un petit pont. Continuez sur la route détruite afin de trouver le Relais routier Red Rocket dans lequel Canigou se trouve prêt à accompagner l'Unique Survivant en tant que compagnon (enclenché par la quête divers : "Parlez au chien."). Si le joueur reste un peu explorer le Red Rocket, il engagera un combat avec six rataupes avant de partir. Sur le chemin, le joueur pourra également croiser des larves de tique.

Concord Modifier

En rejoignant Concord, l'Unique Survivant entendra des tirs lointains d'armes à feu. Dirigez-vous vers la source du bruit pour atteindre le Musée de la liberté, où trois à quatre Pillards mitraillent un homme se défendant à coup d'arme laser sur un balcon. Tuez les pillards, et l'homme au balcon vous implorera de l'aider à repousser l'assaut des pillards à l'intérieur du musée et sauver les colons. Interagir avec Preston Garvey complète la quête et entame automatiquement la quête principale "L'Appel de la Liberté". Avant d'entrer dans le musée, l'homme vous propose de prendre le mousquet laser tombé à côté d'un Milicien.

Étapes de quête Modifier

ÉtapeStatutDescriptionEntrée de journal
1 Quittez l'abri 111.Après avoir été cryogénisée dans l'abri 111, je me suis réveillée juste assez longtemps pour assister au meurtre de mon mari/ma femme et à l'enlèvement de mon fils. Je dois m'échapper de l'abri et rentrer chez moi pour essayer de trouver un sens à cette horrible tragédie.
10 Rentrez chez vous.J'ai réussi à sortir de l'abri 111, mais je n'ai pu que constater que le monde avait été anéanti par une guerre nucléaire. Il faut que je rentre chez moi, pour voir s'il reste quelque chose à sauver...
20 Parlez à Codsworth.J'ai réussi à retourner dans mon lotissement. À mon grand étonnement, j'ai retrouvé Codsworth là où je l'avais laissé, et il est totalement opérationnel. Je devrais luis parler pour voir ce qu'il sait.
30 Inspectez le quartier avec Codsworth.Codsworth propose de fouiller notre ancien quartier pour essayer de trouver des indices qui pourraient mener à Shaun. Pourquoi pas...
32 Tuez les insectes.
34 Tuez les insectes.
55 Inspectez Concord.1) Comme je n'ai rien pu trouver dans mon ancien quartier, Codsworth m'a suggéré de poursuivre mes recherches à Concord, la ville la plus proche.
2) J'ai atteint Concord, la ville la plus proche de mon ancienne maison. Il reste peut-être des survivants ici.
65Quête terminéeIcon checkQuête complétéeJe n'ai pas encore retrouvé Shaun, mais j'ai rencontré un homme désespéré qui avait besoin d'aide. Qu'est-ce que c'est que ce monde de cauchemar ?

Notes Modifier

  • Il est possible de nettoyer la zone des nuisibles avant de parler à Codsworth, entraînant celui-ci à proposer directement au joueur de se rendre à Concord aussitôt qu'il lui parle.
  • Si Concord est visitée avant de parler à Codsworth, le dialogue changera et il sera immédiatement disponible en tant que compagnon.
  • Cette quête demeurera active dans le journal de quêtes si l'Unique Survivant atteint Diamond City directement ou rencontre Nick Valentine sans passer par Concord. Si le joueur parle à Cordsworth après avoir fait ceci, il sera directement accessible en tant que compagnon et la partie concernant les insectes sera passée. Il demandera toute de même à l'Unique Survivant de chercher les restes des Miliciens du Commonwealth à Concord.
  • Compléter la quête principale avant de parler à Codsworth provoquera un dialogue unique concernant Shaun.

Les coulisses Modifier

Il est possible de croiser au sud de Sanctuary un monument dédié aux premiers miliciens, une statue ressemblant fort au Minute Man de Lexington. Non loin de celui-ci se trouve un pont en bois, appelé "Old North Bridge" par Preston Garvey lorsqu'il effectue le chemin vers Sanctuary avec ses colons (à la fin de la quête L'Appel de la Liberté). C'est le pont sur lequel furent tirés les premiers coups de feu de la Révolution américaine.

Références Modifier

  1. État des occupants des capsules : État de l'occupant : décédé. Cause du décès : asphyxie liée à une défaillance du système de survie.
  2. État des occupants des capsules - Capsule C7 : État de l'occupant : inconnu -- commande à distance activée.
  3. 3,0 et 3,1 Entrées de terminal de l'abri 111 - 23 avril 2077: La principale porte d'accès à la sortie de l'abri fonctionne mal. La seule issue est désormais le tunnel d'évacuation du superviseur, ce qui lui facilite bien la tâche. Il fait surveiller la porte de son bureau en permanence par une des équipes de scientifiques depuis un poste de contrôle de fortune.
    J'ai reçu une invitation à une réunion, ce soir. Personnels de soutien et de sécurité uniquement. On dirait qu'il n'y a pas que moi qui ait une bonne raison de me plaindre.
  4. Journaux de sécurité - DERNIÈRE ENTRÉE: Quelques-uns d'entre nous sont allés voir le superviseur pour lui demander d'ouvrir l'abri. Je n'aurais jamais cru qu'un type aussi petit pouvait crier si fort. Maintenant, il s'est enfermé dans son bureau avec le reste des scientifiques. On est censés rendre tout ce qu'on possède comme nourriture, armes et médicaments d'ici ce soir, sinon "il y aura des répercussions".
    J'ai parlé à tout le monde. On a assez attendu. D'une manière ou d'une autre, on va sortir de cet abri.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .