L'Abri
Advertisement
Mbox stub.png
Développement nécessaire
Cet article est trop court pour fournir plus que les informations rudimentaires à propos du sujet. Vous pouvez aider l'Abri en le complétant.

 ... 
Gametitle-FO1.pngGametitle-FO2.pngGametitle-FO3.pngGametitle-FO3 BS.pngGametitle-FO3 PL.pngGametitle-FNV.png
Gametitle-FO1.pngGametitle-FO2.pngGametitle-FO3.pngGametitle-FO3 BS.pngGametitle-FO3 PL.pngGametitle-FNV.pngGametitle-FNV DM.pngGametitle-FNV OWB.pngGametitle-FNV LR.pngGametitle-FO4.pngGametitle-FO4 FH.pngGametitle-FO4 NW.pngGametitle-FO76.pngTitrejeu-FO76 WL.pngGametitle-FOT.pngGametitle-FOBOS.pngGametitle-FOS.png

Les goules sont des humains ou animaux affectés par un phénomène de goulification. Dans le cas des humains, les goules sont parfois référées comme "humains nécrotiques" dans les Terres désolées de la Capitale, mais le terme ne semble pas s'être imposé ailleurs. Malgré leur apparence de zombie, la chair des goules n'est pas putréfiée. L'exposition intense et prolongée aux radiations ont ravagé leur peau et, dans quelques cas, des ligaments. Bien que les goules soient infertiles et soient, dans de rares cas, mentalement inaptes, elles possèdent une longevité hors-norme et sont insensibles aux radiations.

Histoire

L'histoire des goules est un mélange mortel de souffrance et de misère. Les goules emergèrent de la Grande Guerre, bien que quelques cas de goulifications furent répertoriés bien avant ce tragique événement. Une drogue expérimentale circula également un temps dans le Commonwealth. Ses effets secondaires connus sont la raison pour laquelle Hancock a recherché la dernière dose restante.

Nouvelle-Californie

En Californie, les goules furent le permier groupe de survivants à tenter de reconstruire la civilisation. Les habitants de l'Abri 12, non loin de Bakersfield, fondèrent Necropolis au courant de l'été 2083. Moins d'un an plus tard, en 2084, Set lutta pour prendre la place du superviseur originel et constituer son propre règne, empreint de désillusions et de grandeur. La ville connut un fort déclin, amorçé par les attaques de l'Unité en 2157, qui espérèrent trouver un abri scellé dans les ruines de la ville. Après que de nombreuses goules périrent dans l'incident, Set négocia la paix avec les super mutants, après avoir explique que les goules étaient en réalité des habitants d'abri. L'opération de reconnaissance, bien qu'elle fut un échec, permit à l'Unité d'établir un bastion directement dans la cité et de s'assurer de la coopération de Set, qui s'assureraient ainsi de notifier tous les humains passant dans la cité.

La majorité de la population périt dans une expédition punitive de super mutants envoyés dans la cité après que l'Habitant de l'Abri s'infiltra dans l'abri et récupéra la puce d'eau, éliminant la garnison super mutante au passage. De cet événement résulta un immense exode et permit d'établir de nombreuses colonies uniquement constituées de goules, comme Broken Hills en 2185, la ville de la RNC nommée Dayglow aux alentours de 2189 et Gecko en 2235. Bien que des problèmes d'égalité subsistent, les goules sont de plus en plus vues comme des membres égaux de la société, bien que leur nombre diminue régulièrement. L'année 2242 marqua la fin de Gecko et Broken Hills, puisque les deux dépendaient entièrement de l'uranium miné.

Dans les Terres dévastées de Mojave, les goules peuvent être trouvées en petit nombre tout autour de la région, mais aucune ville ne leur est complètement dédiée. Les goules vivent la plupart du temps parmis les communautés humaines, faisant des petits boulots pour tenter de parvenir à leurs besoins, comme le garde Beatrix Russell et le comédien Hadrian, qui se trouvent tous deux à Freeside. La seule communauté entièrement composée de goules est la Confrérie de Bright, une faction religieuse se trouvant sur le site de test REPCONN, fondée et dirigée par le luminescent intelligent Jason Bright, qui veut quitter la Terre afin de trouver un "nouveau monde", promis et prédit par Bright lui-même. Il y a également quelques rangers goules à la station de rangers Echo, impliquant leur acceptation au sein des villes et armées de la RNC. A contrario, la Légion de César n'acceptent pas les goules (et autres mutants) dans leurs rangs, mais les autorisent à vivre sur leurs territoires, comme Raul Tejada, qui voyagea de Two-Sun jusqu'au Mojave. Pour César, les goules et autres mutants sont inutiles pour ses plans de conquête.

En 2277, dans le Divide, les têtes nucléaires actionnées par la commande du Courier ont explosées directement sur des membres de la Légion et de la RNC, conjointement. Cette explosion a entraîné une forme rapide et différente de goulification, qui ne doivent leur survie qu'aux forts taux de radiations dans l'air ambiant. N'apparaissant pas en dehors du Divide, ces formes de goules sont devenues ainsi des légendes urbaines.

Côte est

Grâce aux zones densément urbanisées, les bombes firent bien plus de victimes et de goules que dans les autres régions. La population qui avait prit la poudre d'escampette dans les bunkers se firent empoisonner par les radiations : ceux qui ne moururent pas furent ainsi transformés en goules. En moins d'une année, les premières goules firent leur apparition et avec elles les premières colonies, comme Underworld à Washington D.C., qui existe encore en 2277. Malheureusement, dans des zones comme les Appalaches, les goules furent rapidement exterminées, qu'importe la relation qu'elles avaient avec les versions sauvages. Des agents chinois furent également goulifiés, et ont fait le choix de se terrer profondément dans les terres désolées.

Dans les autres zones, comme le Commonwealth, les goules cohabitent avec les humains. L'exemple le plus notable fut à Diamond City. Les goules comptèrent parmis les premiers habitants à sa fondation dans les années 2130, jusqu'à l'élection du maire McDonough. Ce dernier fut élu grâce aux citoyens des gradins supérieurs et promit à ses électeurs de bouter les goules hors de la ville. Suite à son élection, les goules furent jetées dehors, se retrouvant ainsi à errer dans les ruines de Boston. Ceux qui survivèrent à l'expulsion se mirent à marauder dans la région. Un réfugié, Lesage, fonda La Bourbière, le seul et unique marais à goudrelles du Commonwealth.

Appalaches

Après la Grande Guerre, un centre commercial d'avant-guerre, le Valley Galleria, devint un paradis pour les goules des Appalaches, qu'elles surnommèrent rapidement symboliquement "le Changement". Menés par Lucy Harwick, les goules installées dans le centre commercial accueillirent les voyageurs de leur espèce avec "les bras ouverts, et plus important encore, les coeurs ouverts." Cependant, le sectarisme conjugué aux goules sauvages mena un des membres, Duncan McKann, à assassiner Lucy et plusieurs autres personnes dans une soif de vengeance.

En 2103, après un exode massif et l'installation du Cratère et de Fondation, les goules intelligentes se mirent à vivre parmi les humains. Les goules se mirent également à collaborer activement avec ces derniers, comme Eugenie avec la Blue Ridge Caravan Company, ou encore comme Mordecai McCoy, qui mit à travailler en tant que récupérateur et réparateur au Rétif. Malgré leurs rôles cruciaux et vitaux, les goules furent tout de même victimes de persécutions en raison de leur apparence et de leur association incorrecte aux goules sauvages. Les colons de la Fondation auraient pour politique de tirer à vue sur les goules aux portes en raison des problèmes de goules sauvages. Une fois que Penelope Hornwright est recrutée, elle commente le fait qu'elle doit porter un masque pour rentrer dans Fondation. Les pillards du Cratère semblent plus tolérants envers les goules dans leurs rangs, mais partagent le sectarisme de Fondation et des autres habitants des Terres désolées. Lev, par exemple, tente de convaincre Lucky Lou de se suicider car il pourrait devenir sauvage.

Biologie

La plupart des goules furent créées au moment de la Grande Guerre, en 2077, à l'exception de deux goules : Eddie Winter et Desmond Lockheart. Les goules sont toujours présentes et en vie dans tous les épisodes de la saga. Toutes les goules vivent considérablement plus longtemps que les humains normaux, mais sont pour la plupart complètement stériles, tellement que la naissance de Monica, un enfant humain né de deux parents goules, fut décrit comme véritablement miraculeux. La durée de vie surnaturelle des goules est dûe à une mutation dans le système nerveux autonome de certains individus suite à une exposition à des combinaisons spécifiques de rayonnements ionisants de longueurs d'onde inférieures à dix picomètres. Le rayonnement, qui a une longueur d'onde courte, est connu sous le nom de rayonnement gamma, et est normalement mortel pour les humains en bonne santé, à des doses même modérées. La mutation en réponse au rayonnement gamma qui produit les goules perturbe le processus normal de décomposition des neurotransmetteurs le long de la moelle épinière.

Origines

Les hauts niveaux de radiations sont un facteur crucial, mais l'empoisonnement aux radiations résulte souvent en une mort douloureuse plutôt qu'une goulification. Les goules peuvent se développer à partir d'un humain de deux manières principales. L'irradiation et la transformation progressive ont pour résultat des goules qui conservent leur forme humaine générale, mais avec un degré élevé de détérioration de la peau : muscles exposés, peau qui s'écaille et tissus conjonctifs endommagés, caractérisé par l'absence de nez et d'oreilles. Un autre est survivre à une explosion nucléaire relativement proche du point zéro, souffrant de brûlures thermiques et radio-induites. Cette dernière transformation est généralement plus rapide et sensiblement plus traumatisante pour la victime et se traduit par une apparence généralement beaucoup plus horrible, avec des os exposés, des déformations asymétriques et de vastes plaies non cicatrisées.

La vaste majorité des goules des deux types ont développés ces caractéristiques après la guerre, cependant la goulification est tout à fait possible bien après. Le Camp Searchlight en est un excellent exemple : une attaque de la Légion transforma la majorité des troupes de la RNC en goules. Le Camp Searchlight met également l'accent sur le fait que la nature de la transformation peut causer des problèmes mentaux. Le traumatisme de la transformation peut causer une forte dépression nerveuse, causant ainsi une dégradation rapide des pensées les plus élémentaires : les goules deviennent ainsi sauvages. En outre, une irradiation sévère peut mener certains êtres humains à devenir des luminescents avec des dégâts cérébraux permanents, les rendant ainsi inéluctablement sauvages.

Vue d'ensemble

La transformation peut très bien prendre des heures, comme des jours ou bien comme des années, dépendant du niveau d'exposition. Une fois complétée, les goules prennent l'apparence susmentionnée, à un taux largement influencé par le mode de leur exposition : plus le rayonnement reçu dans un court laps de temps provoque des changements drastiques, plus les symptômes de ghoulification sont plus progressifs avec une exposition chronique. Les goules expérimentent une perte de peau et des tissus conjonctifs, similairement à la léprose, rendant ainsi apparants les muscles, vaisseaux sanguins, et dans des cas très extrêmes les organes internes et les os. Les cordes vocales et le larynx sont souvent affectés par le changement, résultant ainsi en une voix râpeuse et grave. Les cordes vocales et le larynx sont également généralement affectés par le changement, ce qui entraîne une voix rauque, bien que, encore une fois, cela varie, comme les cordes vocales ne subissent qu'une dégradation mineure lorsque la goulification commence, ce qui entraîne une voix beaucoup moins rauque, par rapport à ceux qui l'ont vécu pendant bien plus longtemps.

D'autres résultats du changement sont une nécrose généralisée, la putréfaction, et d'autres affections dégénératives comme l'arthrite, la cataracte et le glaucome. La sauvagerie et la démence peuvent survenir immédiatement. En fait, cette nécrose peut être exacerbée par un phénomène par lequel la chair en décomposition autour des glandes sudoripares exsude des macronutriments, qui attirent les mouches digestives et consomment davantage les tissus de la goule. Certaines goules peuvent également subir une perte d'appendices, mais la régénération radioactive leur permet de se rattacher et de conserver leur fonctionnalité.$

Les personnes ayant été changées en goules de façon volontaire, comme Eddie Winter et Desmond Lockheart, échappent à quelques effets secondaires de la goulification : ils ont encore tous les cheveux par exemple et ont subis de menus dégâts vocaux. Cependant, ils souffrent toujours de la nécrose susmentionnée. John Hancock souffre également de tous les effets secondaires précédemment évoqués.

L'exposition aux rayonnements ionisants avec des longueurs d'onde inférieures à 10 picomètres déclenche une mutation dans la moelle épinière, stoppant la dégradation des neurotransmetteurs et déclenchant une régénération permanente. Les fonctions cardiaques et respiratoires continuent de fonctionner indépendamment des autres dégâts, prolongeant la durée de vie indéfiniment, à moins que l'un des systèmes ne soit endommagé de manière irréparable.

De plus, les effets régénérateurs des radiations, la physiologie altérée des goules est renforcée en présence de radiations, ce qui entraîne une augmentation du taux de régénération.Dans certains cas, comme avec les hommes du Divide, des radiations intenses peuvent aider une goule à survivre même à des blessures mortelles.

Galerie

Fallout et Fallout 2

Fallout 3

Fallout: New Vegas

Fallout Tactics

Fallout: Brotherhood of Steel

Fallout d20

Van Buren

Fallout Online

Advertisement