FANDOM


 
Gametitle-FO4
Gametitle-FO4

La Coopérative Sunshine Tidings est un lieu du Commonwealth pouvant faire office de colonie en 2287.

Histoire Modifier

La Coopérative Sunshine Tidings semble avoir été une colonie communautaire avant la guerre. Désormais, seul le Professeur Peinard, un Mister Handy qui a été "libéré de son esclavage", flotte dans les airs et fait le tour de la colonie tout en prononçant d'anciennes phrases hippies telles que "De la balle" ou encore "Peace", et ce, comme s'il était stone.

Ce dernier a en fait été reprogrammé par un certain Jack et Johnny, et peut être contrôlé depuis un terminal situé à l'intérieur du bâtiment principal.

Agencement Modifier

La colonie se compose de plusieurs petites cabanes (dont une petite clinique) construites en cercle autour d'un bâtiment central et possédant chacune leur propre porche.

De part et d'autre du bâtiment central se trouvent des sillons dans lesquels sont plantés plusieurs plants de pomates ​​sauvages, indiquant qu'il s'agissait d'une ferme en activité.

Sur le côté Est se trouve un second bâtiment contenant un ancien mess, et devant lequel se trouve un poste de cuisine. Non loin de là, est situé un petit bâtiment qui selon toute vraisemblance servait de salle de bain.

À l'intérieur du bâtiment central se trouvent un atelier, ainsi qu'un atelier de chimie.

Habitants Modifier

Allen : Membre de la communauté vivant à la coopérative en 2077. Jack lui a envoyé un message au sujet du robot, le Professeur Peinard, dans lequel il explique que Johnny avait programmé le robot en mode "Être soi-même". Jack a également averti Allen d'être prudent vis-à-vis de la programmation du robot, car le Professeur Peinard pouvait devenir fou furieux assez facilement.

Jack : Homme d'une autorité relative au sein de l'ancienne communauté hippie de la coopérative. Il s'est dénoncé à Allen lorsque lui et ses amis ont volé et reprogrammé un Mister Handy. Cependant, sa communauté a vu ce vol comme une émancipation car ils croyaient que tous les robots étaient des esclaves et qu'ils devaient être libérés de leurs propriétaires.

Johnny : Ingénieur ou autodidacte en robotique, il a reprogrammé le Professeur Peinard, en mode "Être soi-même".

Quête(s) associée(s) Modifier

Butin Notable Modifier

Notes Modifier

  • La colonie est entourée de plusieurs points de réapparition. Ainsi, un groupe de Super mutants apparaît au nord, tandis qu'un groupe d'Écorcheurs ou de Radscorpions peut apparaître en bas de la colline.
  • Un Béhémoth se trouve au sud, à proximité de l'ancienne autoroute, au centre d'un cercle composé de plusieurs carcasses de voitures.
  • Un camp d'Artilleurs est situé sur le viaduc au sud-est. Celui-ci n’est accessible que par une plateforme de type "ascenseur" directement placée sous le viaduc.
  • Une "tour de guet" se trouve à proximité, au sud-ouest. Deux pillards apparaîtront derrière les rochers, au sud, dès que le joueur interagira avec la boîte en bois située à l'intérieur de la structure. Les pillards réapparaîtront après quelques in-game.
  • En continuant vers l'ouest et en suivant la route, cela vous mènera à un squelette avec plusieurs liasses d'argent d'avant-guerre et un coffre-fort (Expert).
  • La colonie peut être choisie par P.A.M. pour accueillir le nouveau Repaire Mercer.

Apparition(s) Modifier

La Coopérative Sunshine Tidings apparaît uniquement dans Fallout 4.

Anecdote(s) Modifier

  • Les noms des colons Jack et Allen peuvent faire référence à Jack Kerouac et Allen Ginsberg, deux célèbres écrivains et amis de la Beat Generation. Aussi connu sous le nom de beatniks, ce dernier mouvement hippie tirait beaucoup de l'écriture de cette génération.

Bugs Modifier

  • PCIcon pc PlayStation 4Icon ps4 Xbox OneIcon xboxone Les cadavres de goules, ainsi que celui du colon ne disparaissent pas, même après un voyage rapide. Si vous déplacez leurs corps ailleurs, ces derniers réapparaîtront à leur emplacement d'origine. Seul un mod peut les faire disparaître définitivement via le mode atelier.[vérifié]

Galerie Modifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .