L'Abri
Advertisement
L'Abri
3 627
pages

 
Gametitle-FO76 WA.png
Gametitle-FO76 WA.png
Vos études poussées vous mèneront à un fameux bar clandestin, vous permettront de rencontrer Beuv, le robot le plus pompette des Appalaches, et vous apprendront à fabriquer l'illicite Nukabomb grâce au tout nouveau poste de brassage.Au cœur de l'abri – Aperçu de Wild Appalachia : Brassage et distillation

Beuv E. Rie[1] est un robot Cérébrobot opérant dans les Appalaches.

Histoire

Modèle:Terr

Beuv est un robot cérébrobot. Il fut acquit par Lewis en 2077, dont la mère travaillait pour General Atomics International avant la Grande Guerre, et entreposé dans le sous-sol du salon de tatouage de Big Al afin de devenir testeur de goût. Lewis n'a jamais informé les autres membres de sa fraternité sur la manière dont il s'est procuré le robot.[2]

Lewis avait prévu d'utiliser Beuv pour tester sa nouvelle production, le Nukabomb.[3] En 2102, le robot était toujours à son poste et sollicitait l'aide des résidents de l'Abri 76 pour poursuivre sa tâche. On ignore si sa manière de parler ivre est le résultat d'une trop forte consommation d'alcool ou s'il a été programmé pour paraître ainsi.

Interactions avec le personnage joueur

Vue d'ensemble des interactions

Interactions
Perk nociception regulator color.png
Ce personnage est essentiel. Les personnages essentiels ne peuvent être tués.
Icon quest starter.png
Ce personnage démarre des quêtes.
  • Test pompette
  • Ivre de (Alcool)
FO76 ui icon quest.png
Ce personnage est impliqué dans des quêtes.

Inventaire

Tenue(s) Arme(s) Autre(s) objet(s) À la mort

Apparition

Beuv apparaît uniquement dans Fallout 76, introduit par la mise à jour majeure Wild Appalachia.

Références

  1. Dialogue de Beuv : "Je m'appelle Beuv. Beuv E. Rie, premier Cérébrobot testeur d'alcool des Appacha... Applachacha..."
  2. Entrées de terminal de la maison Eta Psi - Beuv : "Je viens de découvrir que la mère de Lewis travaille à General Atomics. Bien sûr, ce n'est pas lui qui me l'a dit. [...] Enfin bref, ça explique où il s'est procuré le Cérébrobot. Ça n'explique pas, en revanche, comment il l'a eu, si ça ne craint rien… et si c'est légal."
  3. Entrées de terminal de la maison Eta Psi - Cérébrobot : "Il a glissé un mot sous sa porte : "Besoin d'un goûteur.""