Mbox cleanup.png
Cet article nécessite d'être relu
Afin d'éviter toutes fautes d'orthographe, de coquilles, de phrases "google tradifiées" ou de respect des standards, un second passage sur cet article par un administrateur est nécessaire.

 
Gametitle-FO4.png
Gametitle-FO4.png

ArcJet Systems est une société civile et militaire d'avant-guerre sous contrat avec les États-Unis, spécialisé dans la communication, les systèmes de propulsion et les équipements high-tech de l'aviation sur mesure. Ce complexe est maintenant laissé à l'abandon près de Cambridge.[1][2]

Histoire

En 2075, ArcJet a commencé à travailler sur une fusée à propulsion nucléaire, le surpropulseur XMB, dans l'espoir de convaincre l'administration spatiale des États-Unis (USSA) pour leur attribuer le marché lucratif du projet Mars.[3]

Malgré les risques de commencer à travailler sur le projet avant d'avoir le contrat, cela a payé car l'USSA leur a donné à la fois le contrat pour le surpropulseur et un contrat pour un Émetteur longue portée. Les deux projets ont été achevés avant 2077, cependant ArcJet a seulement reçu le paiement pour le projet d'émetteur longue portée. Le projet sur la fusée ayant été retardé, avant la Grande Guerre, suite à des problèmes sur le front occidental. Le directeur Thomas Reinhardt avait promis à l'USSA de terminer les deux projets un an avant la date de lancement prévue, Juillet 2078.[4]

Le directeur Reinhardt, désireux de mener à bien son premier contrat pour l'agence, engage le docteur Rory McClellan, un entrepreneur militaire privé, pour diriger le développement du surpropulseur XMB. Reinhardt renforce par ailleurs la sécurité du complexe ordonnant à Sam Brent, chef de la sécurité, de doubler la garde et d'installer un système de sécurité automatisé, ainsi que d'engager un consultant pour revoir les systèmes de mot de passe complètement désuet.[5]

En décembre 2075, alors que les deux projets sont en développement et avec un budget maîtrisé, l'USSA satisfaite des résultat de ArcJet parle déjà de prochains contrats.[6]

Cependant, en mars 2076, l'équipe travaillant sur le XMB eut à subir un revers lorsqu'elle découvrit que le surpropulseur était bien trop lourd par rapport aux demandes et au plan initial de l'USSA,[7] retardant ainsi de trois à six mois la fin du projet.[8] Reinhardt devient également de plus en plus paranoïaque à propos de la sécurité, installant des tourelles dans les zones de bureau et en exigeant que tout le monde porte des badges d'identification spéciaux au risque d'être tué.[9]

En Juillet, l'USSA dévoile le projet Mars au public, ce qui entraîne une forte médiatisation de ArcJet forçant Reinhardt à mentir sur leurs progrès.[10] En Novembre, McClellan résout le problème de surpoids du propulseur, permettant à ArcJet de finaliser le projet.[11]

En 2077, ArcJet finalise le projet d'Émetteur longue portée, leur permettant ainsi de toucher la somme due pour ce contrat. En février 2077, ArcJet prévoit de tenir une conférence de presse pour présenter le premier tir d'essai du surpropulseur XMB.[12] Cependant, peu avant l'événement, un journaliste réussit à se faufiler dans la salle de test et fut réduit en cendre lors d'un tir d'essai du propulseur. Suite à cet incident, la conférence de presse fut annulée et Reinhardt ordonna à Sam Brent de couvrir la mort du journaliste afin d'éviter à ArcJet de perdre leur contrat.[13] En Septembre, l'USSA averti Reinhardt qu'ils retardent le projet Mars en raison de conflits à l'étranger.[14]

En Octobre, le Dr McClellan découvre la mort du journaliste et dit Reinhardt qu'il va informer la police. Reinhardt menace de tuer McClellan et sa famille si ce dernier persiste à révéler l'histoire. Malgré cela, McClellan comptait toujours montrer la preuve vidéo à la presse.[15]

Agencement

Étages supérieurs

Les étages supérieurs du bâtiment ont subi d'énormes dégâts internes, créant ainsi un labyrinthe de planchers et de plafonds effondrés. Cette zone est composée d'un hall principal, de bureaux, de toilettes ainsi que d'une salle informatique et de salles de réunion. Au cours de la quête L'Appel aux armes, cette section du bâtiment est infestée de synthétiques.

Après avoir passé la salle de contrôle du laboratoire, vous trouverez un hall défendu par deux tourelles automatiques montées au plafond, ainsi que par une poignée de synthétiques. Cette salle donne accès à plusieurs autres salles qui contiennent un établi d'armes, un établi d'armures et une atelier de chimie. La pièce avec l'atelier de chimie contient également un terminal verrouillé (Expert) permettant de déverrouiller un coffre-fort (Expert) à proximité. Dans la salle est, des escaliers mènent à un autre bureau.

Ce dernier est d'abord accessible via le bureau du PDG, dans lequel se trouve le numéro 1 de Science Tesla Magazine. Les couloirs sont fortement défendus par quatre tourelles montées au plafond, bien qu'elles puissent être désactivées à partir d'un terminal situé dans la première salle sur le côté gauche. Dans le coin nord-ouest, un plancher effondré donne accès à la zone de réception où un coffre-fort verrouillé (Avancé) peut être trouvé, et où des escaliers mènent au propulseur d'ArcJet.

Propulseur d'ArcJet

Sous le bâtiment principal se trouve la chambre d'essai de moteur de fusée. Le superpropulseur XMB est suspendu au plafond. Au fond de la chambre, une petite salle de contrôle peut être utilisée pour rétablir l'alimentation auxiliaire. Le moteur est toujours fonctionnel et peut être activé en appuyant sur le bouton de démarrage dans cette salle de contrôle une fois le courant rétabli. Le moteur va démarrer et des flammes intenses vont réduire tous les synthétiques présent dans la chambre à un simple tas de cendre. Le moteur peut fonctionner une seule fois avant d'être à court de carburant.

La seule façon d'accéder à la partie supérieure de la chambre est de prendre l'ascenseur, les escaliers étant en partie détruit. Au sommet se trouve une salle de commande principale et plusieurs synthétiques. Un Émetteur longue portée s'y trouve ainsi qu'un ascenseur permettant de regagner la surface.

Employés

  • Thomas Reinhardt : PDG de l'entreprise.
  • Technicienne Rand : Technicienne travaillant chez ArcJet Systems avant la Grande Guerre. Elle et Janowski ont passé trois mois à effectuer des calculs de poussée pour le superpropulseur XMB, malgré l'irritation de leur superviseur. En 2077, Rand a été enrôlée dans l'armée américaine. Dans les semaines qui ont précédé son départ pour l'entraînement, celle-ci s'est concentrée sur son travail chez ArcJet dans l'espoir de ne pas penser à son prochain déploiement.[16]
  • Technicien Janowski : Technicien travaillant chez ArcJet Systems avant la Grande Guerre. En 2077, lui et sa collègue, la technicienne Rand, ont été entôlés dans l'armée américaine. Dans les semaines qui ont précédé son départ pour Anchorage, Janowski s'est relâché sur les protocoles de bureau, tels que l'enregistrement incorrect des journaux de recherche, estimant que de toute façon il devait partir bientôt. Cependant, il fut prêt à prendre son travail plus au sérieux pour le bien de Rand.
  • Sam Brent : En tant que chef de la sécurité chez ArcJet Systems avant la Grande Guerre, et suite à la signature des contrats par ArcJet pour le projet Mars de l'USSA en 2075, Brent a aidé à renforcer et à maintenir la sécurité des laboratoires de l'entreprise. En février 2077, un journaliste est parvenu à déjouer la sécurité juste avant une grande conférence de presse et a été accidentellement incinéré lors d'un test du superpropulseur XMB d'ArcJet. Le PDG, Thomas Reinhardt, lui a alors ordonné de couvrir l'incident, et Brent s'est débarrassé des cendres de la victime et a supprimé toutes les images de sécurité de février.[17]
  • Rory McClellan : Scientifique travaillant chez ArcJet Systems, et chef du projet "Superpropulseur XMB".

Butin notable

  • Journal de travail d'ArcJet abandonné - Dans la salle de contrôle du laboratoire, sur un bureau à côté d'un terminal et d'un globe, au milieu de la pièce, juste avant de rencontrer les premiers synthétiques de la zone.
  • 2 Stealth Boys - Derrière une porte verrouillée (Novice), à droite d'un escalier effondré dans le petit hall inondé avec un sol qui s'est effondré. Une fois la porte franchie, regardez derrière la rampe qui s'est effondrée à droite pour trouver le Stealth Boy posé sur une étagère en métal. Le second est situé dans un coffre-fort verrouillé (Expert) au premier étage de l'autre côté du hall, dans la pièce au nord-ouest du premier Stealth Boy.
  • Science Tesla Magazine n°1 - Sur la table à côté du terminal du PDG. Vous devez passer par la même porte verrouillée que pour le premier Stealth Boy, mais au lieu de monter les escaliers, tournez à gauche.
  • Livre en retard - Posé sur la grande table de la salle de réunion située au premier étage dans le coin nord-ouest du couloir où vous rencontrez trois tourelles automatiques fixées au plafond.
  • Junk Jet + Journal personnel de technicien - Dans la salle de contrôle de la zone de test du superpropulseur, posés sur une table de travail.
  • Mot de passe du chef de projet d'ArcJet - Dans l'armoire située en haut à droite du terminal du chef de projet dans la section "Engine Core".
  • Réacteur à fusion - Dans la salle du générateur derrière la salle de contrôle du superpropulseur.
  • Émetteur longue portée – Objet à récupérer pour la quête L'Appel aux armes sur un synthétique à l'étage supérieur de la salle de contrôles après avoir utilisé l'ascenseur de la zone de test du superpropulseur.
  • Fat Man – Posé sur un bureau à l'intérieur de la pièce nord dans la section "ArcJet Engine Core". Note : On peut accéder à la pièce en sautant depuis le haut de la cage d'escalier dès que vous entrez dans la zone de test du superpropulseur afin d'atteindre la passerelle qui y mène.

Notes

  • Deux des techniciens d'ArcJet ont été enrôlés dans l'armée afin d'être largués sur Anchorage pour combattre l'armée chinoise.
  • Un sac de sport inaccessible, contenant des munitions, des grenades et un fusil de chasse, se trouve sur le balcon en haut à gauche dès que vous entrez dans le hall principal.
    • Il est possible d’atteindre ce dernier en utilisant une armure assistée équipée d'un jet pack.
  • Vous pouvez tester le système de propulsion XBM après avoir réactivé le générateur auxiliaire en interagissant avec le bouton rouge près du Junk Jet.
  • Au nord se trouve un petit entrepôt avec un générateur contenant un réacteur à fusion.
  • À l'ouest, vous trouverez une cabane où vit un médecin goule, nommé Bethany. Attention car l’endroit est très fortement irradié.
  • Si le Fat Man est pris après la fin de la quête principale, la faction dominante commencera à patrouiller dans le bâtiment pour la première fois.

Apparition(s)

ArcJet Systems apparaît dans Fallout 4 et est mentionné dans l'extension Nuka-World.

Bugs

  • Icon pc.png Dans la section "Engine Core", lorsque vous activez le superpropulseur de la fusée alors que la quête L'Appel aux armes

n'est pas activée et que le Paladin Danse n'est pas dans la salle, les compagnons resteront coincés dans la salle d'observation. Recharger une sauvegarde antérieure est le seul moyen de corriger ce bug.[vérifié]

  • Icon pc.png Icon xboxone.png Icon ps4.png P.A.M. peut donner une quête Élimination qui vous mènera à cet endroit. Cependant, vous n'aurez pas encore accès à la plupart des zones tant que la quête L'Appel aux armes n'aura pas été complétée, ce qui vous empêchera de terminer cette mission.[vérifié]
    • Cela peut être résolu en utilisant un bug de l'armure assistée. Faites simplement face à une porte bloquée à la troisième personne, dirigez votre arme pour que vous puissiez légèrement traverser la porte, maintenez le bouton enfoncé pour sortir de l'armure assistée, puis tournez le dos à la porte. Si c'est bien fait, vous passerez entièrement par la porte. Cela lancera cependant la quête L'Appel aux armes et fera apparaître le Paladin Danse, qui tentera alors tentera de regagner le commissariat de Cambridge. La quête ne peut cependant pas être terminée de cette façon.
  • Icon pc.png Icon xboxone.png Icon ps4.png Le terminal du chef de projet affichera une difficulté [EXPERT] pour le déverrouiller, mais l'Unique Survivant ne pourra pas le pirater avec seulement le rang 2 de la compétence Piratage.[vérifié]

Galerie

Intérieur du bâtiment

Extérieur du bâtiment

Surpropulseur XMB

Références

Modèle:Navbox Sociétés d'Avant-Guerre

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.